AFSSA Prépas, Éducateur spécialisé.

Enseignement Supérieur IEC Pau

ÉDUCATEUR SPECIALISE
PRÉPARATION PAR ALTERNANCE

ORGANISATION DE LA FORMATION D'ÉDUCATEUR SPECIALISE :

Scolarité générale :

Les cours sont répartis de Septembre à Mars.

Durée de la préparation :

Modules de formation :

Epreuves écrites d'admissibilité
Epreuves orales d'admission

CONDITIONS D'ADMISSION A LA PRÉPARATION :

L'admission à la préparation se fait sur avis d'une commission qui étudie le dossier de candidature comprenant une lettre de motivation, un CV et les résultats scolaires.

CONDITIONS D'ADMISSION A LA FORMATION D'ÉDUCATEUR SPÉCIALISE :

Le concours est ouvert aux Bacheliers ou titulaires d'un diplôme équivalent.

Il faut être âgé de 17 ans au moins au 31 décembre de l'année d'admission.

Épreuves des concours :

Elles varient selon les écoles en général elles comportent un :

D'ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ :

La durée des études est de 3 ans.
Le diplôme obtenu est le Diplôme d'Etat d'éducateur spécialisé.

ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ

Le métier :

  • soutenir les enfants en situation difficile ;
  • aider les adultes à devenir autonomes.

Que fait-il ?

L'éducateur spécialisé vient en aide à des publics ciblés comme les enfants handicapés, les enfants ou adultes en difficulté sociale, les toxicomanes ou les détenus. Il les conseille et leur réapprend à vivre. Il s'occupe aussi d'enfants longuement hospitalisés ou confiés à l'Aide sociale à l'enfance.

Comment travaille-t-il ?

L'éducateur spécialisé participe à la vie quotidienne des personnes dont il s'occupe : il supervise les repas, les jeux, les ateliers d'éveil, les activités sportives et le coucher. Il rend visite aux enfants ou aux adultes directement à leur domicile, les rencontre dans la rue ou sur leurs lieux de loisirs. En fait, son quotidien varie en fonction du public avec lequel il travaille : dans un foyer d'accueil pour enfants inadaptés, il suit les jeunes tout au long de la journée. Par contre, dans le cadre d'une association de lutte contre les toxicomanies, il se déplace souvent pour aller à la rencontre des jeunes en difficulté ou faire de la prévention.

Où exerce-t-il ?

Associations de réinsertion, centres d'accueil pour enfants handicapés, foyers de jeunes travailleurs ou de mères célibataires... L'éducateur spécialisé intervient principalement dans le secteur associatif. Mais il peut aussi travailler pour des mairies ou des établissements dépendant du ministère de l'Education nationale.

Les +

Un métier sans routine ! L'éducateur spécialisé est très polyvalent. Il vient en aide à des publics extrêmement variés. Les lieux, les manières d'intervenir sont multiples.

Les -

Les personnes suivies sont souvent en grande souffrance. Pas si simple alors de rentrer chez soi l'esprit libre et le coeur léger.

ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ

Les qualités essentielles :

  • équilibré / équilibrée ;
  • disponible ;
  • patient / patiente ;
  • ferme.

Equilibré / Equilibrée

Venir en aide à des enfants handicapés mentaux, des toxicomanes ou encore à d'anciens détenus requiert une grande maturité. L'éducateur spécialisé ne doit pas laisser ses émotions prendre le dessus.

Disponible

Il peut être nécessaire d'intervenir à des moments imprévus dans des situations d'urgence.

Patient / Patiente

Difficile d'aider des personnes fragilisées à retrouver autonomie et sens des responsabilités. Les échecs sont fréquents.

Ferme

S'il se montre trop conciliant, l'éducateur spécialisé risque de perdre le contrôle de la situation. A lui de savoir à la fois écouter, conseiller et encadrer.

ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ

Le salaire :

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille. Dans le milieu associatif, les salaires sont souvent moins élevés que dans le secteur public.

Educateur spécialisé / Educatrice spécialisée

1 100 € à 2 100 €

Directeur d'établissement / Directrice d'établissement

1 500 € à 3 100 €

ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ

Les principaux débouchés :

  • le secteur associatif ;
  • la fonction publique.

La grande majorité des éducateurs spécialisés (80 %) exerce en milieu associatif : clubs de prévention, centres sociaux, foyers de jeunes travailleurs, etc.

Les mairies, les départements ou les régions les emploient dans les centres d'hébergement et de réinsertion ou encore comme éducateurs de rue dans des quartiers sensibles.

La fonction publique recrute des éducateurs spécialisés, notamment pour les internats des établissements scolaires ou dans les établissements de protection judiciaire de la jeunesse. On dénombre environ 63 000 éducateurs spécialisés en France dont plus d'un quart exerce en Ile-de-France. Dans cette région, le nombre de diplômés ne parvient pas à couvrir les besoins.

ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ

L'évolution professionnelle :

  • éducateur spécialisé / éducatrice spécialisée ;
  • directeur d'établissement / directrice d'établissement.

Educateur spécialisé / Educatrice spécialisée

Vous êtes le plus souvent intégré à une équipe, au sein d'un établissement éducatif ou de rééducation. Vous travaillez au quotidien avec des familles, des enseignants, des psychologues, des médecins, des assistantes sociales ou des juges des enfants.

Directeur d'établissement / Directrice d'établissement

Après plusieurs années de pratique, et si vous avez obtenu le certificat d'aptitude à la direction d'établissement, vous pouvez encadrer un service social ou bien diriger un établissement éducatif.

ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ

La formation et les diplômes :

bac + 2

Le diplôme d'Etat d'éducateur spécialisé (DEES) est nécessaire pour exercer ce métier. La formation dispensée dure 3 ans mais le DEES est seulement reconnu au niveau bac +2.

Dans tous les cas, les candidats devront réussir les épreuves d'admission propres à chaque école agréée par le ministère du Travail. Cette formation est ouverte aux titulaires :

  • du bac ou équivalent ;
  • ou du diplôme d'Etat d'aide médico-psychologique ou d'auxiliaire de vie sociale, pouvant justifier de 5 ans d'expérience ;
  • ou aux candidats de niveau terminale sans le bac ayant réussi l’examen de niveau organisé par les Directions régionales de l’action sanitaire et sociale (DRASS).

Les conditions d’accès à l’examen de niveau sont les suivantes : avoir 20 ans avec expérience professionnelle ou avoir plus de 24 ans, ou être titulaire d’un diplôme d’assistant social étranger.

Autre parcours de formation menant au DEES : préparer en 2 ans le DUT carrières sociales option éducation spécialisée puis demander à bénéficier d’un allègement de formation pour ne suivre que la 3e année aboutissant au DEES.



FICHE MÉTIER

AFSSA Prépas est un département de AFSA

© 2009 - 2014 AFFSAPAU - 17, rue Maréchal Joffre 64000 PAU - FRANCE - Tél : 33 (0) 559 273 403