AFSSA Prépas, Aide soignant/soignante, préparation avec stage proféssionnel.

Enseignement Supérieur IEC Pau

AIDE SOIGNANT(E)
PRÉPARATION AVEC
STAGE PROFESSIONNEL

DÉROULEMENT DE LA PRÉPARATION À L'AFSA :

Scolarité générale :

Les cours sont répartis de Septembre à Avril.

Durée de la préparation :

Modules de formation :

CONDITIONS D'ADMISSION A LA PRÉPARATION :

L'admission à la préparation se fait sur avis d'une commission qui étudie le dossier de candidature comprenant une lettre de motivation, un CV et les résultats scolaires.

CONDITIONS D'ADMISSION EN INSTITUT DE FORMATION D'AIDE SOIGNANT(E) :

Aucun diplôme n'est requis pour se présenter aux Concours.

Il faut être âgé de 17 ans au moins au 31 décembre de l'année d'admission.

Épreuves des concours :

* Les candidats titulaires :

sont dispensés de l'épreuve écrite d'admissibilité. Nous contactez, pour recevoir un devis pour faire une prépa réduite.

ORGANISATION DE LA FORMATION D'AIDE SOIGNANT(E) :

La durée des études est de 10 mois.

Le diplôme obtenu est le Diplôme professionnel d'Aide soignat(e).

AIDE SOIGNANT(E)

Le métier :

  • assurer le confort des personnes malades ;
  • participer à l'hygiène et aux soins.

Que fait-il ?

L'aide-soignant accueille les personnes malades à l'hôpital. Tout au long de leur séjour, il est là pour leur assurer le bien-être physique et moral dont ils ont besoin, sous le contrôle du personnel médical. Hygiène et collaboration aux soins courants sont de son ressort.

Comment travaille-t-il ?

L'aide-soignant aide les patients à faire leur toilette, à prendre leurs différents repas et à s'habiller. Il range les chambres, change les draps des lits et assiste le personnel infirmier. Il est chargé d'aider à changer les pansements, de distribuer des médicaments et de prendre la température ou la tension.

Où exerce-t-il ?

L'aide-soignant travaille principalement dans les hôpitaux et les cliniques. Ses horaires sont variables, les gardes sont longues, de jour comme de nuit. L'aide-soignant peut aussi exercer dans les maisons de retraite ou à domicile, pour prendre soin des personnes dépendantes ou malades.

Les +

Grâce au soutien de l'aide-soignant, une personne malade se sent mieux lors d'un séjour à l'hôpital. Sa présence constante rassure et réconforte.

Les -

L'aide-soignant fait face au quotidien à la souffrance des autres... et sert parfois de défouloir aux patients râleurs !

AIDE SOIGNANT(E)

Les qualités essentielles :

  • rassurant / rassurante ;
  • sociable ;
  • méthodique ;
  • équilibré / équilibrée.

Rassurant / Rassurante

Moins impressionnant et plus présent que le personnel médical, l'aide-soignant est volontiers choisi par les malades comme confident.

Sociable

Intégré à une équipe et confronté à la douleur de ses patients, il doit savoir écouter les uns et les autres.

Méthodique

Ranger les chambres, refaire les lits, maintenir un horaire régulier pour les repas... L'ordre et la méthode sont indispensables au confort des patients.

Equilibré / Equilibrée

Le contact avec la maladie et la mort demande une bonne résistance nerveuse et psychologique.

AIDE SOIGNANT(E)

Le salaire :

Dans la fonction publique, votre salaire (ou "traitement") dépend de votre grade et de votre échelon. A cette rémunération principale, qui progresse avec l'ancienneté, s'ajoutent diverses indemnités et primes, versées par exemple en fonction de votre lieu d'exercice ou de la taille de votre famille.

Le salaire mensuel brut d’un aide-soignant à l’hôpital est compris entre 1 352 € en début de carrière et 1 926€ en fin de carrière, hors primes et indemnités.

AIDE SOIGNANT(E)

Les principaux débouchés :

  • les hôpitaux ;
  • les cliniques.

Près de 70 % des aides-soignants officient à l'hôpital ou dans les cliniques. Le nombre de postes proposés est relativement stable mais les départs à la retraite massifs vont libérer prochainement de nombreux emplois. Les écoles d'aides-soignants ont d'ailleurs augmenté le nombre de places ouvertes au concours.

Les centres de soins pour personnes âgées se développent très vite, offrant de nombreux débouchés aux aides-soignants débutants.

50 400 aides-soignants travaillent en Ile-de-France. Les aides-soignants franciliens travaillent plus fréquemment à temps complet (88 % contre 75 %) et occupent plus souvent un emploi stable (CDI ou fonctionnaire) qu’en province (90 % contre 87 %).

AIDE SOIGNANT(E)

L'évolution professionnelle :

  • aide-soignant / aide-soignante ;
  • aide médico-psychologique ;
  • auxiliaire de puériculture ;
  • infirmier / infirmière.

Aide-soignant / Aide-soignante

Vous prenez soin des malades hospitalisés. Vous travaillez en équipe sous la responsabilité des médecins et des infirmiers. Votre salaire augmente en fonction de votre ancienneté. Pas d'évolution possible à moins de vous former à un métier proche, comme infirmier.

Aide médico-psychologique

Vous travaillez plutôt dans des instituts pour personnes âgées ou handicapées. Vous les aidez pour les repas et la toilette et leur proposez des activités ludiques ou éducatives.

Auxiliaire de puériculture

A l'hôpital ou en maternité, vous vous occupez de la toilette et des repas des nourrissons et assurez la surveillance médicale de base pour les enfants bien portants.

Infirmier / Infirmière

Après 3 années de pratique en tant qu'aide-soignant, vous pouvez vous présenter au concours d'entrée des écoles d'infirmiers sans le bac.

AIDE SOIGNANT(E)

La formation et les diplômes :

  • sans diplôme ;
  • CAP .

Pour exercer cette profession, il faut être titulaire du DEAS (diplôme d'Etat d'aide-soignant). La formation menant à ce diplôme est accessible sans aucune condition de diplôme.

Le DEAS se prépare en 1 an après réussite du concours d'entrée, lequel, comprend des épreuves écrites d'admissibilité (culture générale en lien avec le domaine sanitaire et social, connaissances en biologie et aptitudes numériques) puis un oral d'admission (connaissance du secteur sanitaire et social et du métier).

Il faut être âgé de 17 ans au moins pour passer les épreuves de sélection.

Les titulaires d'un diplôme de niveau IV (bac), ou de niveau V dans le secteur sanitaire et social (par exemple, le CAP petite enfance), sont dispensés des épreuves écrites. Il en est même pour les étudiants ayant suivi une 1re année d'école d'infirmier.

Après 3 années d'exercice professionnel, un aide-soignant titulaire du DEAS, peut se présenter au concours d'infirmier.

Après quelques années d’expérience, les aides-soignants peuvent accéder à d’autres métiers : auxiliaire de puériculture, aide médico-psychologique, moniteur éducateur… Ils seront dispensés de plusieurs modules de formation.



FICHE MÉTIER

AFSSA Prépas est un département de AFSA

© 2009 - 2014 AFFSAPAU - 17, rue Maréchal Joffre 64000 PAU - FRANCE - Tél : 33 (0) 559 273 403